USA : Le voyage de l'année 2014 de le cote est à la cote ouest

Publié le

Cette année, direction les USA . Grâce à airbnb ( www.airbnb.com ), qui propose un choix d'hébergements abordables, le périple débute à New York, puis continue par un repos bien mérité à Portland ( Maine ), pour se terminer par la découverte de San Francisco. 6 mois de préparation avec au final l'achat d'un billet de train ( Amtrak ), NY - Boston , d'un billet d'avion Boston - SF sur Jet Blue, et d'un billet de bus Portland - Boston. Aucun couac.

1 ) NEW YORK : j'adore, 6iéme visite dans la ville qui ne dort jamais, mais la chambre louée, située à Chelsea est très silencieuse. Dommage que le temps n'était pas de la partie, car je n'ai pas pu faire les pèlerinages prévus dans les endroits que j'ai aimés au cours des précédents voyages : Arriver à Coney Island, longer la plage jusqu'à Brighton Beach ( two lovers - James Gray) et rejoindre Little Odessa, on oublie . Le tour du réservoir de Central Park, on oublie également. Grace au blog de Curiosités à New York , j'ai trouvé un accès à Brooklyn par le Pulaski bridge, sous la pluie , mais par temps dégagé , la vue sur Manhattan doit être magnifique. Ce parcours permet d'aborder Brooklyn par le quartier polonais de Greenpoint ( Franklin ST ) très calme. J'ai passé beaucoup de temps dans ce borough, car on y trouve à la fois des lieux industriels, des entrepôts convertis en lofts , un hôtel le Mythe Hotel, installé dans une ancienne usine de textile sur Mythe Avenue , du street art ( Bushwick - Five Points ) du très bon chocolat ( Mats Brothers - 111N, 3iéme St ), des parcs ( Park Slope, Paul à quelle heure promènes tu ton chien? ) un restaurant fait de bric et de broc qui applique le principe , on mange ce qui est produit dans le jardin d'à coté (Roberta's, à Bushwick surtout de délicieuses pizzas ).

Brooklyn Grange : une rooftop farm située sur le site du Brooklyn Navy Yard , anciens chantiers navals. Une vue à couper le souffle, 6000 m2 de surface et 40 variétés de légumes et d'herbes y sont cultivées et vendues aux restaurateurs new yorkais . A faire absolument lors d'une visite à NY , seulement l'été , à réserver sur le site www.brooklyngrangefarm.com.

Domino Sugar Factory : performance éphémère de Kara Walker, Marvelous Sugar Baby Dans une ancienne usine, elle a installé une sculpture grandiose de sphinx ayant les traits d'une femme officiant dans les plantations de canne à sucre, le contraste entre l'aspect industriel du lieu et la blancheur du sucre, qui recouvre la statue est saisissant .( creativetime.org)

Vinegar Hill : quartier oublié par le temps et mal desservi par le métro, quelques rues seulement, avec des maisons en briques et des rues pavées , un havre de paix.

Red Hook : j'aime cet endroit, il y a de l'espace, des friches, des bâtiments industriels , cerné par les eaux de la baie de NY et du canal du Gowanus , avec comme une impression de bout du monde, et une vue incomparable sur la statue de la Liberté . La vie commerçante se concentre sur Van Brunt St . Un arrêt pour un verre ou un brunch à Fort Défiance au 365, est vivement conseillé .

The Noguchi Muséum : enfin, je me suis décidée à aller à LIC visiter ce musée,qui regroupe les créations d'Isamu Noguchi , très minéral et zen. Quelques lampes et meubles complètent l'ensemble .

La High Line : balade matinale traditionnelle dans ce jardin suspendu , difficile de trouver une entrée, 3 ou 4 chantiers la bordent, avec le bruit qui va avec, la troisième partie non ouverte et un marchand de café ( Blue Bottle un délicieux café à NY, très rare ) privé d'électricité m'ont rapidement découragée. J'ai quand même pu admirer le développement de la végétation , qui semble avoir, toujours été là.

Mémorial du 9.11 : beaucoup d'émotion à l'approche des 2 fontaines sans fond, une fleur délicatement piquée dans une lettre, une suite de noms , inoubliable.

La traditionnelle visite des galeries de Chelsea : le jeudi soir , nombreux vernissages donc coupes de champagne en perspective , grosse déception, la crise est là . A remarquer, une performance d'Eugène Mérino : Always Shameless , il a mis des dictateurs ( morts ou vivants ) au frais, dans des frigidaires, façon distributeurs de Coca Cola , terrifiant.

La folie de midi chez Eisenberg's sandwich 174 Fifth Avenue, entre la 22 et la 23 iéme sandwich au pastrami délicieux ( sauce au ? ) à déguster par beau temps dehors au pied du Flatiron Bulding , en cas d'affluence Kayser boulanger français s'est installé à deux pas.

Une petite visite chez Yonah Schimmel 137 East Houston Street pour un knish au brocolis et pour l'ambiance, en espérant que Woody passe ( Le knish est un plat juif originaire d’Europe de l'Est populaire, à base de pomme de terre et de légume ) .

Un petit tour par le Chelsea Market maintenant trop à la mode , pour quelques brownies chez Fat Witch Baker, un régal.

Un passage chez Levain Bakery 167 West, 74 th Street , pour un délicieux cookie , avant de rejoindre Saint John la Divine ,immense cathédrale gothique , dans laquelle a été installée une statue hommage aux victimes du 9.11 remarquée sur un forum, mais avec 15 dollars de droit d'entrée, j'ai renoncé. Une fontaine située dans le jardin , a attiré mon attention . Il s'agit de la fontaine de la Paix de Grey Watts .(http://www.stjohndivine.org/about/grounds/peace-fountain )

Brooklyn diner , 212 W 57 th St, un vrai diner new yorkais , service impeccable , salade délicieuse et copieuse.

Muséum Mile Festival New York, sur la 5iéme avenue : rien à envier aux nuits des musées en France. Une visite gratuite du MET avant la cohue, mais beaucoup de salles fermées . Déambuler sur une partie de la 5 iéme Avenue sans voiture, agréable.

2) PORTLAND sur la côte du Maine. Inspirée par le blog de Mathilde et par les paysages du Maine, jardins ouverts et fleuris, maisons en bois, vus dans les carnets de route de François Busnel, parti à la rencontre de Douglas Kennedy à Wiscasset ( Maine ) , je suis partie à la découverte de cette petite ville portuaire , patrie du homard. La maison bleue en bois de mon hôte, ( peintre à ses heures ) est située dans le quartier du West End, sur les hauteurs de la ville à proximité d'un quartier hyper résidentiel, la Western Promenade, longée de magnifiques parcs et de maisons victoriennes très cossues. En effet, Portland est la ville de villégiature des riches Bostoniens. En centre ville, des immeubles en briques, anciens entrepôts restaurés, un fond de mer colonisé par des attractions touristiques , principalement des balades en bateaux et des lieux de dégustation de homard, à toutes les sauces.

Balade dans les rues de la ville très calmes , découvert du PMA ( Portland Muséum of Art ) petit musée mais une belle collection d'oeuvres allant de l'impressionnisme au surréalisme, de nombreux peintres européens sont présents ( Renoir, Monet, Picasso, Matisse, Magritte, Miro, Braque , Bonnard, Pissaro , Gauguin ) . Une exposition temporaire du peintre américain, Richard Estes ( de l'hyper réalisme ) , ses tableaux ressemblent à des photographies, beaucoup de tableaux inspirés de NY , est présentée . Une petite émotion, un tableau d'Edouard Hopper : Mohegan Houses . Balade dans la Casco Bay , parsemée de centaines d'iles, les Calender Islands , passage devant Fort Gorges, puis découverte de Peaks Island . Un tour de l'ile à pieds m'a permis de découvrir de splendides maisons , un certain esprit potache ( nombreuses sculptures en récup ) des résidents très accueillant, un petit signe à chaque rencontre, une eau glacée bleue marine, une nature sauvage.

Une balade organisée pour découvrir les phares de la côte , notamment au Cape Elizabeth, pour admirer de loin car voie privée pour y accéder, le Portland Head Light .

Une expérience gustative : donuts à la patate douce bons mais lourd chez Holy Donuts.

Green Eléphant : très bon restaurant végétarien situé 608 Congress St.

3) SAN FRANCISCO à venir dans un prochain post.

N Y : la verdure, la blancheur,  la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue
N Y : la verdure, la blancheur,  la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue
N Y : la verdure, la blancheur,  la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue
N Y : la verdure, la blancheur,  la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue
N Y : la verdure, la blancheur,  la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue
N Y : la verdure, la blancheur,  la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue

N Y : la verdure, la blancheur, la tristesse, la folie, la paix et l'art dans la rue

Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.
Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.
Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.
Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.
Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.
Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.

Peaks Island : belle maison, boite à lettres funny et site météo interactif. Portland: maison victorienne, casiers à homard et alignement de maisons colorées.

Commenter cet article

Pierremm 19/11/2014 13:08

Mon article préféré, même si on en voudrait plus :) notamment des photos pour illustrer les notes de chaque endroit. En se souhaitant de belles découvertes, le monde est encore assez vaste pour les explorations !