Le voyage cauchemar à Bali

Publié le

Découvrir cette ile qui fait rêver, au départ de HK , un voyage de 7 heures avec escale à Singapour.

Aéroport grandiose, une serre avec des papillons, l'argent est bien en Asie.

Grace à Marlène chez qui je vais loger , sa maison d'hôte est un havre de paix ( Anggrek Villa à Sanur ) agrémentée d'un magnifique jardin et d'une petite piscine , la déception sera moindre .

Un mélange de 2 mondes les musulmans dont les femmes portent un foulard , une minorité et les hindous, indolents et gracieux. Tout ce petit monde a bien compris l'opportunité du commerce avec les touristes, considérés comme des euros /dollars australiens, sur pattes. Sensation fort désagréable

Une chaleur étouffante, des formalités d'entrée assez longues ( affluence touristique ) , avec prélèvement d'une taxe visiteur ( également payable à la sortie ), le gouvernement a trouvé là un bon moyen de faire rentrer des devises, que fait il de ces devises ? sont elles utilisées pour la gestion des déchets? combien de touristes viennent à Bali chaque année, ce sont eux qui ont apporté ces déchets, que l'on retrouve sur les plages, le long des routes et dans la forêt .

La découverte de Sanur peut commencer, avec une balade le long du front de mer, c'est à dire à gauche la mer, ( plage entièrement reconstituée , souvent jonchée de déchets sauf devant les hôtels de luxe ) puis les restaurants et/ou les salons de massage, la promenade amenagée, puis les boutiques, aucun moyen pour le touriste d'échapper à la sollicitation. Tentative de visite d'un musée, le musée le Mayeur, fermé.

De jolis bateaux, la pêche a été abandonnée au profit des balades pour touristes.

Après quelques jours de repos, pour cause d'intoxication alimentaire, j'ai pu partir à la découverte de l'ile avec un chauffeur anglophone.Très vite j'ai pu constater que ces balades ne prévoyaient que la visite de lieux touristiques, ( rémunération pour le chauffeur en fonction des achats effectués ?, pour lui ce sera zéro, car aucun achat ) où est le vrai Bali ? trop peu de temps pour découvrir la cote ouest , c'est là semble t il, qu'il reste un peu d'authenticité .

L'harmonie des rizières, un magnifique bassin de lotus et quelques lieux ( nom oublié ), où après avoir payé mon éco et traversé des années de boutiques à touristes , j'ai pu déambuler tranquillement, voilà ce qu'il me reste de Bali.

Paysage de rizières, bassin aux lotus, bateau balinais,
Paysage de rizières, bassin aux lotus, bateau balinais,
Paysage de rizières, bassin aux lotus, bateau balinais,

Paysage de rizières, bassin aux lotus, bateau balinais,

porte balinaise

porte balinaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article